arrow drop search cross

Hommage à Monique Baréa

Université Côte d'Azur a eu la tristesse d'apprendre la disparition de Monique Baréa, première responsable de la bibliothèque université du campus Carlone, qu'elle a dirigée de 1965 à 2000 et créatrice du fonds Henri Bosco, survenue le 31 juillet dernier.


Publication : 10/09/2020
Partager cet article :

Monique Baréa avait été chargée de créer la bibliothèque universitaire de Lettres, en 1965 sous la direction d’Alban Daumas. Elle l’a dirigée jusqu’en 2000. 

Née le 19 novembre 1937 à Rabat au Maroc, elle eut le privilège d’y fréquenter Henri Bosco qui enseignait dans le même lycée que son père.

Elle assura ensuite de manière officieuse les fonctions de secrétaire particulière de l’écrivain pour relire, dactylographier, corriger les manuscrits de ses derniers romans.

Dès 1970, elle n’eut de cesse, de réunir tous les documents et archives relatifs à l’œuvre de Bosco qui furent à l’origine de la création du « Fonds de documentation Henri Bosco » actuellement conservé à la Bibliothèque du même nom. 

Du vivant de l’écrivain, et avec le soutien de Jean Onimus, professeur de littérature française moderne à l’Université de Nice Sophia Antipolis, elle fut aussi, dès 1972, la cheville ouvrière de la création de « L’Amitié Henri Bosco ».

Monique Baréa aura contribué de manière exemplaire et inlassable à la constitution et à l’enrichissement d’une collection exceptionnelle de manuscrits, ouvrages et objets personnels d’Henri Bosco. 

Jusqu’à ses derniers jours, Monique Baréa aura été le cœur de l’Amitié Henri Bosco, Association qui s’est toujours attachée à faire connaître l’œuvre de l’écrivain.

 

 Monique Baréa