Jacques BLUM

Responsabilités

Professeur des universités
Laboratoire Jean-Alexandre Dieudonné (LJAD)

Distinctions

  • Grand Prix de la ville de Nice

Biographie

Jacques Blum a obtenu le grand prix de ville de Nice pour l’ensemble de sa carrière et ses travaux portent sur la simulation, l’identification et le contrôle optimal de systèmes physiques régis par des équations aux dérivées partielles. Ses deux principaux thèmes d’application sont la physique des plasmas et l’assimilation de données en géophysique externe. Il est responsable de l'équipe CASTOR (Contrôle, Analyse et Simulation pour les Tokamaks de Recherche), équipe-projet commune entre le LJAD et le centre de recherche INRIA Sophia Antipolis – Méditerranée. Jacques Blum a développé des modèles numériques et des techniques de contrôle optimal permettant de simuler l’équilibre du plasma dans un Tokamak, de l’identifier en temps réel à partir des mesures expérimentales et de le contrôler. Cela a été appliqué aux Tokamaks WEST à l’IRFM (Institut de Recherches sur la Fusion Magnétique) au CEA (Cadarache) et au JET (Joint European Torus) à Culham (G.B.). Par ailleurs Jacques Blum a mis au point, conjointement avec Didier Auroux, un nouvel algorithme d’assimilation de données pour la géophysique externe, le back and forth nudging, qui est simple dans sa mise en oeuvre, rapide et permet d’identifier en quelques itérations la condition initiale d’un processus chaotique. Cela a été appliqué à l’identification des courants océaniques, y compris dans les couches profondes, à partir de données altimétriques satellitaires de la dénivellation de la surface libre de l’océan ainsi que de données in situ (températures, salinité).