Laboratoire d'Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis

Responsabilités


Distinctions

  • Nomination aux Trophées INPI 2018, catégorie recherche

Biographie

Le laboratoire d'Informatique, Signaux et Systèmes de Sophia Antipolis (I3S) est nominé aux trophées INPI (Institut National de la Propriété Intellectuelle) 2018 dans la catégorie recherche. Cette nomination récompense les activités de recherche de l’I3S, notamment en Intelligence Artificielle, alliant les aspects théoriques avec des applications concrètes, notamment à travers de nombreuses collaborations industrielles. Ces dernières années, six start-ups sont issues de l’I3S. Elles valorisent brevets et logiciels. Il s’agit par exemple de Pixmap qui propose une localisation et cartographie visuel 3D en temps réel permettant à des systèmes (robots par exemple) de percevoir le monde et ainsi gagner en autonomie et de Cintoo qui développe des technologies et des solutions pour gérer et exploiter dans le cloud des données 3D issues de la Reality Capture, en particulier les nuages de points générés par les scanners laser terrestres, qui deviennent ainsi distribuables efficacement et téléchargeables en streaming. L’I3S, c’est aussi 9 brevets, 26 collaborations de recherche en cours, essentiellement des partenariats industriels, 3 licences concédées et 13 entreprises créées. Créé en 1989, l’I3S est une unité mixte de recherche UNS/CNRS qui regroupe environ 250 personnes, dont 28 chercheur.euse.s et 86 enseignant.e.s chercheur.euse.s. Ses travaux portent notamment sur les systèmes et réseaux ubiquitaires, sur la biologie et la santé numériques, sur la modélisation pour l’environnement, sur l’optimisation des réseaux, sur les systèmes distribués ou embarqués, sur les systèmes autonomes, sur les objets connectés et l’internet des objets, et sur l’intelligence artificielle.