arrow drop search cross

443 000€

C’est le budget que vient de décrocher un projet ANR Projet de Recherche Collaborative – Entreprise (PRCE) qui fait suite à un projet financé par notre Académie. Découvrez l’heureux élu et son projet !


Publication : 02/09/2019
Partager cet article :

En 2017, l’Académie Systèmes Complexes finançait le projet « CrackOlf : Craquer le code de l'activation des récepteurs olfactifs à l'aide d'outils numériques » du Pr. Jérôme GOLEBIOWSKI  (Institut de Chimie de Nice).

Ce projet consistait à établir comment un composé odorant est perçu par notre organisme au niveau moléculaire. Le mécanisme d’activation des récepteurs aux odorants était déchiffré par des techniques numériques. La réponse d’un neurone olfactif, dictée par son récepteur, pouvait alors être prédite. Ainsi les chercheurs établissaient les bases de la création d'un « nez computationnel » (un logiciel pouvant simuler la fonction olfactive de notre cerveau).

Cette collaboration entre chimistes, informaticiens et neurobiologistes a abouti à des résultats prometteurs avec des applications concrètes telles que la conception de bloqueurs d'odeurs ou de molécules ciblant des récepteurs olfactifs exprimés dans des cellules cancéreuses.

Naissance du projet « ChEmoSim »

Un objectif plus ambitieux s’appuyait sur CrackOlf : le projet « ChEmoSim, conception rationnelle de composés ciblant le goût, les odeurs et leurs émotions », toujours porté par Jérôme.

Il s’agit cette fois de cibler, non pas seulement des récepteurs biologiques de l’olfaction, mais aussi l’impact émotionnel associé à la perception olfactive chez les humains ! A travers Jérôme, Université Côte d’Azur est associée à l’INRA de Dijon, au Centre de Recherche en Neuroscience à Lyon et à l’entreprise Expressions Parfumées à Grasse.

Ce projet vient d’être sélectionné par l’ANR lors de son appel à projets générique 2019 dans la catégorie « Projet de Recherche Collaborative – Entreprise (PRCE) » section « CE07 - Chimie moléculaire et procédés associés pour une chimie durable » et sera financé à hauteur 443 000€ pendant une durée de quatre ans.

Toutes nos félicitations à Jérôme ainsi qu’aux collaborateurs de son projet !