Résultats de l’AAP Regards photographiques sur …

30/09/2020 Nice, MSHS

L’Académie 5, la Villa Arson et le service UCArts ont lancé un appel à projets intitulé « Regards photographiques sur … ».

Cet AAP est une commande d’œuvres photographiques destinées à illustrer 7 projets financés par l’Académie 5. L’appel est désormais clos mais plus de 40 candidatures ont été reçues. Un choix difficile a permis de retenir 7 photographes de talent. La sélection d'artistes propose un panorama des pratiques photographiques et laisse la place autant à des photographes confirmés qu'à de jeunes talents.

Découvrez ci-dessous les artistes sélectionnés et les projets associés :

 

-          Hubert Crabières : https://www.hubertcrabieres.fr/

Photographe vivant et travaillant à Argenteuil en Ile de France, la pratique d’Hubert Crabières s'organise autour d'une production continue d'images, dans des circonstances de créations variées, rejoignant un grand ensemble disponible à la construction de séries. L'expérimentation autour des enjeux de la création d'une photographie, notamment des contextes qui la justifie, l'ont poussé à faire se rejoindre travaux de commandes et d'autres d’initiatives plus personnelles.

Hubert Crabières travaillera sur le projet RIM (Représentations et Imaginaires de Méditerranée), porté par Véronique Mérieux (CMMC).

 

Légende : Hubert Crabieres, Argenteuil, 2019, image réalisée dans le cadre du prix American Vintage du 34ème Festival de mode, de photographie et d'accessoires de mode de Hyères.

 

-          Jürgen Nefzger : http://www.jurgennefzger.com/

Né en 1968 à Fürth en Allemagne, Jürgen Nefzger vit et travaille en France depuis 1991. Diplômé en 1994 de l’École Nationale Supérieure de la Photographie à Arles, il est professeur titulaire de photographie à l’Ecole Supérieure d’Art de Aix-en-Provence. Jürgen Nefzger a obtenu le Prix Niepce pour l’ensemble de son travail. Il est également lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs et du Prix Photo de la Galerie Nationale du Jeu de Paume. La publication « Fluffy Clouds » a reçu le prix du livre photographique en Allemagne.

Son travail est représenté par la galerie Françoise Paviot, Paris, depuis 2001.

Dans une veine documentaire, Jürgen Nefzger aborde des sujets relevant d’une interrogation sur le paysage contemporain. Observateur critique d’une société consommatrice, il porte son regard sur des paysages marqués par les activités économiques, industrielles et de loisir. Travaillant par séries, il a effectué différents projets autour de zones urbaines en réfléchissant à des problématiques environnementales. Les images construisent des narrations qui permettent une immersion dans un univers toujours marqué par la présence humaine. Des problématiques sociales et politiques se dégagent de ces récits, invitant le spectateur à une expérience esthétique qui l’engage en tant qu’individu responsable du monde dans lequel il évolue.

Jürgen Nefzger travaillera sur le projet TRANS-METRO-MED, porté par Giovanni Fusco (ESPACE).

 

Légende : Sesena, Espagne, 2011 de la série « La loi du sol ».

 

-          Lynn S.K. : https ://lynnsk.fr/

Après des études de cinéma, Lynn S.K. choisit la photographie afin d’élaborer une recherche en images autour de la sororité, la mémoire enfouie et l’entre-deux géographique, directement issue de sa propre histoire personnelle, ancrée entre la France et l’Algérie.

Lynn participe à des expositions personnelles ou collectives en France et à l’international : Biennale des Photographes du Monde Arabe, Mairie du 4ème, Paris (2019), les Rencontres de la Jeune Photographie Internationale, Niort (2019), Photoforum Pasquart, Bienne (2020), Bastion 23/Palais des Raïs, Alger (2017) … Elle collabore également à des publications pour la presse ou des maisons d’éditions : Qantara, Actes Sud, Eurozine, Médiapart ...

Lynn a remporté plusieurs prix, dont le Maghreb Photography Award et le Sony World Photography Awards (2018). Elle a été nominée pour le Foam Paul Huf Award(2019) et le Cap Prize (2020). En 2020, elle est bénéficiaire de la bourse du CNAP.

Lynn S.K. travaillera sur le projet GEDIS (Genèse et Expérience des Discriminations), porté par Nathalie Pantaléon (LAPCOS) et Alessandro Bergamaschi (URMIS).

 

-          Silina Syan : https://www.instagram.com/silinasyan/?hl=fr

Née à Clamart, Silina Syan a réalisé sa formation à la Villa Arson à Nice, où elle a développé une pratique de la vidéo et de la photographie. Récemment diplômée du DNSEP de la Villa Arson, ses pièces ont un statut hybride entre le documentaire, la vidéo et parfois même la captation de performance, mais aussi la photographie de mode et le photojournalisme. Son travail s’axe principalement autour d’une recherche sur la notion d’hybridité culturelle.    

Silina Syan travaillera sur le projet Création en migration, porté par Christian Rinaudo (URMIS).

 

 

-          Marina Gadonneix : https://galeriegaillard.com/artists/9558-marina-gadonneix/exhibitions/

Marina Gadonneix est née et vit à Paris. Diplômée de l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, elle obtient le prix HSBC pour la photographie en 2006 et le Dummy Book Award de la fondation Luma et des Rencontres d’Arles en 2018. Son travail est exposé à la galerie Christophe Gaillard à Paris. Il a également été exposé dans de nombreuses institutions en Europe et aux États-Unis, notamment Prisme, Goethe réflexion contemporaine au CEEAC de Strasbourg, la photographie à l'épreuve de l'abstraction (CPIF, ONDE, Frac Normandie Rouen) et Noir et blanc au Grand Palais.

Sa revue de presse comprend le Monde, Libération, Télérama, Artpress, le Journal des arts, Etudes photographiques, Canadian Art,...

Marina Gadonneix travaillera sur le projet In Minimis Maxima, porté par Elisa Nicoud (CEPAM).

 

-          Eleonora Strano : http://www.eleonorastrano.com/about-me

Eleonora Strano est une photographe franco-italienne qui vit et travaille en France. Son travail a été exposé en France et à l’étranger et a reçu de nombreux prix. Il a été présenté au BAL, au Musée de la Photographie de Mougins, au Photo Vogue Festival à Milan. L’année dernière, son travail a été présélectionné pour le Salon Polyptyque et  a été présenté à  l’occasion de l'événement «Des marches, démarches» porté par le Frac PACA, l’Espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux, le Cairn à Digne-les-Bains et Le Laboratoire à Grenoble. Citée par le British Journal of Photography comme l’une des 31 photographes à suivre en 2019, son travail a dernièrement  été montré à l’occasion de la 69ème édition de Jeune Création à Romainville.

Eleonora Strano est membre du Studio Hans Lucas et du réseau international de femmes photographes Women Photograph. Parallèlement à ses collaborations avec la presse, elle se consacre au développement de projets plastiques et documentaires dans la Région Sud.

Eleonora Strano travaillera sur le projet ChaVaBio (chaînes de valeur du biocontrôle), porté par Aura Parmentier-Cajaiba (GREDEG).

 

-          SMITH: http://smith.pictures/

Né à Paris, SMITH est à la fois photographe, cinéaste et plasticien. Le travail de SMITH s’appréhende comme une observation des mues de l’identité humaine. La photographie y côtoie le cinéma, la vidéo, la chorégraphie, la performance, le bio-art, la sculpture et l’utilisation des nouvelles technologies, dans une exploration des combinaisons des approches scientifiques et philosophiques, ouvertes sur les potentiels de la fiction.

Ses travaux furent présentés sous la forme d’expositions personnelles aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles, à la galerie les Filles du Calvaire ou au Palais de Tokyo à Paris, au musée de la Photographie d’Helsinki, mais aussi dans de nombreux pays d’Europe (Suisse, Suède, Autriche, Luxembourg, Allemagne, Espagne, Italie…), d’Asie (Chine, Cambodge, Corée du Sud), d’Amérique Latine (Mexique, Chili, Uruguay) ainsi qu’aux USA.

SMITH travaillera sur le projet To understand the perception of insects by humans, porté par Guilhem Godeau (Nice Lab).

Légende : "SMITH, Désidération, 2017-2020. Courtesy Galerie les Filles du Calvaire".

Partager cet article :