arrow drop search cross
arrow drop search cross

Summer School

Summer School 2021 in European and International Law
du réseau Etude des mouvements des ordres juridiques international et européen (EMOJIE)
Valeurs et principes de droit international et européen à l’épreuve des crises, Nice, 31 août-3 septembre 2021


La Summer School In European and International Law

Valeurs et principes de droit international et européen à l’épreuve des crises

31 août-3 septembre 2021

 

L’Université Côte d'Azur (IdPD) et l’Université Milan-Bicocca (UMB) ont établi, depuis plusieurs années, un partenariat fertile à l’origine d’importantes activités de recherche, ainsi que d’enseignement en droit international et européen.

Ce partenariat a constitué le pivot d’un réseau bien établi composé d’universités, au début principalement italiennes (Rome, Milan, Palerme, Verone, Macerata, Naples), qui participaient chaque année à une manifestation intitulée « Centre de recherche franco-italien en droit international et européen » (CRFI). 

Ce réseau s’étant élargi à des universités européennes, de Méditerranée et du Canada, et ayant vocation à une ouverture géographique encore plus large, il est devenu le réseau Etude des mouvements des ordres juridiques international et européen (EMOJIE). Les enseignants-chercheurs invités à la Summer School, membres du réseau EMOJIE, sont majoritairement des universitaires étrangers de réputation internationale en droit international ou européen, qui viennent accompagnés par un ou deux des meilleurs doctorants de leur établissement, soumis à une sélection rigoureuse.

Dans le cadre du périmètre scientifique de la Chaire Jean Monnet, chaque chercheur et jeune chercheur, ayant travaillé pendant l’année avec un enseignant référent dans son université d’origine, présentera une contribution orale d’une demi-heure sur un sujet sélectionné dans le cadre de l’appel à communications. Les contributions donnent lieu à des échanges tant sur le fond que sur la méthode de recherche, entre tous les participants. Trois journées (mardi, mercredi et vendredi), structurées en sous-thèmes, sont consacrées à la présentation des travaux des jeunes chercheurs. La quatrième journée (jeudi) consiste en une table ronde au cours de laquelle les enseignants-chercheurs des universités participantes présenteront des travaux d’actualité sur l’Union européenne et la gestion des crises, sous l’angle de l’analyse de la contribution des valeurs et principes de l’UE à la gestion des crises internationales. Il s’agit à la fois de croiser des points de vue doctrinaux dans des domaines sur lesquels les approches nationales peuvent être différentes, mais également d’enrichir les travaux initiaux, en vue de leur publication, par des approches disciplinaires élargies.

 

Le réseau EMOJIE (Etude des mouvements des ordres juridiques international et européen)

 

Université Côte d'Azur (Prof A. Millet-Devalle, J.-C. Martin, A. Tancredi, M. Mezaguer, J. Lepoutre, N. Pigeon, J. Tribolo)

Université d'Aberdeen (Prof. I. Couzigou)

Université de Milan Bicocca (Prof. M. Arcari) 

 Université Libre de Bruxelles (ULB) (Prof. M. Dony, A. Lagerwall)

 Université de Bucarest (Prof. L. Popescu)

Université de Carthage-Tunis (Prof. H. Ben Mahfoudh)

Université de Gênes (Prof. L. Schiano di Pepe)

 Université Laval (professeur O. Delas)

 Université de Leuwen (professeur Jan Wouters)

 Université de Lyon III (K. Neri)

 Université de Macerata (Prof. A. Caligiuri)

 Université d’Etat de Moldavie (Prof. V. Cojocaru)

 Université de Naples (Seconda Università) (Prof. C. Vitucci)

 Université de Palerme (Enzamaria Tramontana)

Université Paris 1 (Prof. P. Palchetti)

 Université  Paris Nanterre (Prof. F. Latty et P. Bodeau-Livinec)

 Université de Rome La Sapienza, (Prof. B. Bonafé)

 Université de Szeged (Prof. P. Kruzslicz)

Université de Sherbrooke (Prof. G. Dufour et D. Pavot)

 Université de Toulon (Prof. L. Balmond)

 Université de Varsovie (Prof. W. Czaplinski)

 Université de Versailles Saint Quentin (Prof. E. Saulnier Cassia)